L’ancien eurodéputé italien Pier Antonio Panzeri, suspect clé du Qatargate et actuellement écroué, a accepté ce mardi 17 janvier de collaborer avec la justice belge et de livrer ce qu’il sait sur ce scandale de corruption présumée au profit du Qatar.

Retrouvez la suite ici.