La justice belge doit dire en fin de journée si l’ex vice-présidente du Parlement européen peut sortir de prison et être placée sous surveillance électronique comme l’ont demandé ses avocats.