Les deux salariés de la Protection de l’enfance sont soupçonnés de conflit d’intérêts dans le cadre des marchés de restauration passés par leur collectivité pour les jeunes dont elle assure l’accueil. Ils ont été suspendus de leurs fonctions ce vendredi 6 janvier dans l’attente des suites de l’enquête ouverte par le parquet de Perpignan.

Retrouvez la suite ici.