Dans l’information judiciaire ouverte après une plainte de l’association anticorruption en 2017, Richard Ferrand, l’ancien député du Finistère (2012-2022) et ex-président LREM de l’Assemblée nationale est soupçonné d’avoir monté une opération immobilière litigieuse : la location à partir de 2011 par les Mutuelles de Bretagne, qu’il dirigeait, de locaux commerciaux appartenant à sa compagne, pour un loyer annuel de 42.000 euros, pendant neuf ans.

Retrouvez la suite ici.