Proche de l’ex-eurodéputé Antonio Panzeri et de son association Fight Impunity, deux des moteurs présumés de l’ingérence étrangère au cœur du Parlement européen, la socialiste belge Marie Arena suscite la curiosité des enquêteurs.

Lire la suite ici.